Machiya à Kyoto

Si vous voulez vraiment vivre une expérience unique à Kyoto, vous devriez envisager une nuit ou deux dans une machiya (maison de ville traditionnelle de Kyoto).

La Machiya combinent tous les avantages d’une location de vacances avec l’authenticité d’un ryokan.

C’est quoi une Machiya ?
Les Machiya sont des maisons en bois traditionnelles qui étaient populaires auprès des marchands et des artisans de Kyoto jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Continue reading “Machiya à Kyoto”

Kodai-ji Kyoto

Kodai-ji est un temple bouddhiste qui fait partie de l’école zen Rinzai.

Il est situé à l’est de la ville, dans le quartier de Higashiyama dans Gion. Il a été construit en 1606 à la demande de Kita No Mandokoro.  Une femme noble souvent appelée “Nene”, à la mémoire de son mari, Toyotomi Hideyoshi (1536-1598). Un grand général qui a réuni une grande partie du Japon sous son autorité à cette époque.
Continue reading “Kodai-ji Kyoto”

Hakone 箱根

À l’époque où le centre du Japon était situé à l’Ouest, Hakone était une région inconnue, frontière entre l’Est et l’Ouest.

Au 8ème siècle, des Coréens sont venus vivre à Hakone. Ils cherchaient un endroit paisible où s’installer. Entouré de montagnes, le site était tranquille, sacré et appropié.

Ils ont ainsi nommé cet endroit « Hakone » ; « Hako » veut dire dieu et « Ne » veut dire montagne en coréen.

Le paysage le plus paisible de Hakone, c’est le lac Ashinoko (芦ノ湖). Quand il n’y a pas de vent, on peut apercevoir au loin le mont Fuji (富士山) se refléter sur l’eau.

Ce lac est considéré par les habitants de Hakone comme le symbole de leur région. Il fut créé par une explosion volcanique datant d’avant j.c. Il fait 19 km de circonférence. Continue reading “Hakone 箱根”

Kitagawa Utamaro

Kitagawa Utamaro est un peintre star, le maître de l’estampe japonaise de la période Edo (1753 -1806).

Le portrait de femme en buste tenant une pipe à la main (en réalité un travesti), est une très rare estampe sur fond micaré saumon.

L’amour caché de Kitagawa Utamaro est un record du monde pour une estampe japonaise: 745 800 Euros.

La Tour de Tokyo

Inaugurée en 1958, la Tour de Tokyo (東京タワー) est une tour de radiodiffusion dans l’arrondissement de Minato, au sud de Tokyo. Elle culmine à 333 mètres de hauteur et se reconnaît à ses couleurs rouge et blanche.

Petite soeur de la tour Eiffel, la Tour de Tokyo la dépasse cependant en hauteur.

Elle fut conçue par Tachū Naitō (内藤 多仲), un architecte spécialisé en construction parasismique, à la demande du gouvernement japonais. Continue reading “La Tour de Tokyo”

Hon’ami Kōetsu : Le Léonard de Vinci Japonais

Né à Kyoto, Honami Koetsu était un artiste pluridisciplinaire :  artisan, un calligraphe, un peintre, un éditeur, un jardinier et un fabricant de masques No.

Il a laissé de nombreux chefs-d’œuvre dans toutes les disciplines artistiques. Dans le monde de la calligraphie, Honami est considéré comme l’un des trois grands calligraphes de l’ère Kanei. Il est le fondateur du style Koetsu.

La famille Honami était une famille d’entrepreneur de haut rang. Réputée pour son savoir-faire dans la fabrication de sabres depuis l’époque d’Ashikaga Takauji, ils ont servi la cour impériale ainsi que Tokugawa Ieyasu et Oda Nobunaga, leur principal patron était Maeda Toshiie. Continue reading “Hon’ami Kōetsu : Le Léonard de Vinci Japonais”

Shashin 写真 Photographie

La photographie a été introduite au Japon en 1848, puis rapidement devenu très populaire.

Les Japonais ont appelé la photographie Shashin写真, signifiant une reproduction de la réalité.

Les premières caméras sont arrivées au Japon par la Dutch trading post Dejima situé dans la baie de Nagasaki vers le milieu du XIXe siècle. Le médecin du poste de traite a enseignait la photographie et a écrit les premiers manuels pour les Japonais sur l’utilisation de la caméra et des techniques photographiques.

L’introduction de la photographie et des méthodes d’impression modernes au Japon dans le dix-neuvième siècle a provoqué le déclin de la popularité des estampes de woodblock ukiyo-e.

Les thèmes déjà connus à partir de gravures sur bois ont été repris en photographie et les artisans qui avaient autrefois travaillé avec les blocs d’impression en couleur ont appliqué leurs compétences dans l’ajout attentif de couleurs aux photographies sur papier albuminé.

no images were found

" order_by="sortorder" order_direction="ASC" returns="included" maximum_entity_count="500"]

Gouttes d’eau sur le couvercle d’un plat

Dans un restaurant japonais qui sert le repas-menu dans le style dit Kaiseki (会席), votre soupe Wan-mono (椀物)est servie dans un plat avec un couvercle en bois joliment laqué.

Avez-vous déjà remarqué que votre couvercle est légèrement mouillé ?

Attention ! Il ne faut pas penser qu’il est mal essuyé !

Le chef a intentionnellement vaporisé de l’eau dessus.

Ce geste délicat du chef contient les messages suivants pour le client et le serveur.

Continue reading “Gouttes d’eau sur le couvercle d’un plat”

La maison de Kitaro Nishida detruite

La promenade des philosophes, qui longe le canal du lac Biwa à Kyoto, a été nommée d’après Kitaro Nishida, qui a utilisé le sentier pour sa méditation quotidienne.

L’ancienne maison du philosophe Kitaro Nishida (1870-1945) a été détruite. Nishida, fondateur de l’école de philosophie de Kyoto, loua cette maison japonaise traditionnelle de 1912 à 1922. Elle se trouve à 500 mètres au nord-ouest de l’Université de Kyoto, où il était professeur.

La maison en bois de 2 étages a été construite dans la dernière partie de l’ère Meiji (1868-1912). Les conditions détériorées de la maison de plus de 100 ans ont été citée comme la raison de sa démolition.

Continue reading “La maison de Kitaro Nishida detruite”