Un train touristique luxueux à Kyoto

Eizan Electric Railway Co un opérateur de train à Kyoto a dévoilé une nouvelle voiture comportant un énorme ovale d’or sur le devant et un intérieur luxueux.

Le train appelé Hiei devrait devenir une nouvelle attraction touristique sur la route touristique du centre de Kyoto vers le mont Hiei et le lac Biwa (le plus grand lac du pays) dans la préfecture de Shiga. Continuer la lecture de « Un train touristique luxueux à Kyoto »

45 ans de réparations achevées enfin pour les 1001 statues au Sanjusangendo

Des travaux de préservation et de réparation ont été achevés sur les 1 001 statues de bodhisattva Kannon à 1 000 bras au Sanjusangendo de Kyoto.

Il a fallu 45 ans pour réparer les statues bouddhistes désignées comme biens culturels importants et chacune a été sortie de la salle à tour de rôle.

“Quand il fait beau et que les rayons du soleil arrivent, ils sont plus beaux” a déclaré Seiko Tabuchi, un haut responsable de Myohoin, le temple qui gère le Sanjusangendo. La luminosité est “complètement différente” d’avant le début des travaux de réparation. Continuer la lecture de « 45 ans de réparations achevées enfin pour les 1001 statues au Sanjusangendo »

Kyoto et Paris 60 ans de coopération

Paris et Kyoto en 1958 signent un pacte d’amitié pour des échanges culturels et diplomatiques.

A ce jour 53 collectivités locales japonaises sont liées par des jumelages ou des pactes d’amitié a des collectivités locales Françaises. Liste de jumelages entre la France et le Japon

Pour fêter cet anniversaire, l’agence de représentation de la Ville de Kyoto en France, Exa Partners, a imaginé une campagne d’affichage dans le métro de Paris avec 8 affiches.

Un peu cliché mais c’est franchement réussi ! C’est certain il y a pleins de similitudes entre la culture Française et Japonaise…. Continuer la lecture de « Kyoto et Paris 60 ans de coopération »

Itinéraire de deux jours à Kyoto

Deux jours à Kyoto vous permettent de voir pleins de choses!

Chion in temple

Cet itinéraire de deux jours vous emmène à travers les principaux quartiers touristiques de Kyoto.
C’est une bonne ballade à faire hors saison (été ou hiver). En haute saison (printemps et automne) il y aura du monde.

Le premier Jour : Le sud Higashiyama

Kiyomizu-dera Temple
Prenez un bus ou un taxi jusqu’à l’intersection Gojo-Kawaramachi. L’arrêt de bus le plus proche est Gojozaka. Remonter Gojo-zaka, qui est la rue principale qui mène à l’est, en haut de la colline, au Temple Kiyomizu-dera. Très probablement, vous pouvez simplement suivre les gens.

À mi-chemin, vous pouvez supporter jusqu’à Chawan-zaka, qui vous éloigne de la plupart des voitures et des bus. Entrez dans le temple et explorez complètement le temple. Ne pas oublier de visiter le merveilleux Tainai-Meguri.

Continuer la lecture de « Itinéraire de deux jours à Kyoto »

Machiya à Kyoto

Si vous voulez vraiment vivre une expérience unique à Kyoto, vous devriez envisager une nuit ou deux dans une machiya (maison de ville traditionnelle de Kyoto).

La Machiya combinent tous les avantages d’une location de vacances avec l’authenticité d’un ryokan.

De plus vous serez plus tranquille si vous êtes en famille car vous louer la maison entière.

C’est quoi une Machiya ?
Les Machiya sont des maisons en bois traditionnelles qui étaient populaires auprès des marchands et des artisans de Kyoto jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Continuer la lecture de « Machiya à Kyoto »

Kodai-ji Kyoto

Kodai-ji est un temple bouddhiste qui fait partie de l’école zen Rinzai.

Il est situé à l’est de la ville, dans le quartier de Higashiyama dans Gion. Il a été construit en 1606 à la demande de Kita No Mandokoro.  Une femme noble souvent appelée “Nene”, à la mémoire de son mari, Toyotomi Hideyoshi (1536-1598). Un grand général qui a réuni une grande partie du Japon sous son autorité à cette époque.
Continuer la lecture de « Kodai-ji Kyoto »

Hakone 箱根

À l’époque où le centre du Japon était situé à l’Ouest, Hakone était une région inconnue, frontière entre l’Est et l’Ouest.

Au 8ème siècle, des Coréens sont venus vivre à Hakone. Ils cherchaient un endroit paisible où s’installer. Entouré de montagnes, le site était tranquille, sacré et appropié.

Ils ont ainsi nommé cet endroit « Hakone » ; « Hako » veut dire dieu et « Ne » veut dire montagne en coréen.

Le paysage le plus paisible de Hakone, c’est le lac Ashinoko (芦ノ湖). Quand il n’y a pas de vent, on peut apercevoir au loin le mont Fuji (富士山) se refléter sur l’eau.

Ce lac est considéré par les habitants de Hakone comme le symbole de leur région. Il fut créé par une explosion volcanique datant d’avant j.c. Il fait 19 km de circonférence. Continuer la lecture de « Hakone 箱根 »

Kitagawa Utamaro

Kitagawa Utamaro est un peintre star, le maître de l’estampe japonaise de la période Edo (1753 -1806).

Le portrait de femme en buste tenant une pipe à la main (en réalité un travesti), est une très rare estampe sur fond micaré saumon.

L’amour caché de Kitagawa Utamaro est un record du monde pour une estampe japonaise: 745 800 Euros.

La Tour de Tokyo

Inaugurée en 1958, la Tour de Tokyo (東京タワー) est une tour de radiodiffusion dans l’arrondissement de Minato, au sud de Tokyo. Elle culmine à 333 mètres de hauteur et se reconnaît à ses couleurs rouge et blanche.

Petite soeur de la tour Eiffel, la Tour de Tokyo la dépasse cependant en hauteur.

Elle fut conçue par Tachū Naitō (内藤 多仲), un architecte spécialisé en construction parasismique, à la demande du gouvernement japonais. Continuer la lecture de « La Tour de Tokyo »

Hon’ami Kōetsu : Le Léonard de Vinci Japonais

Né à Kyoto, Honami Koetsu était un artiste pluridisciplinaire :  artisan, un calligraphe, un peintre, un éditeur, un jardinier et un fabricant de masques No.

Il a laissé de nombreux chefs-d’œuvre dans toutes les disciplines artistiques. Dans le monde de la calligraphie, Honami est considéré comme l’un des trois grands calligraphes de l’ère Kanei. Il est le fondateur du style Koetsu.

La famille Honami était une famille d’entrepreneur de haut rang. Réputée pour son savoir-faire dans la fabrication de sabres depuis l’époque d’Ashikaga Takauji, ils ont servi la cour impériale ainsi que Tokugawa Ieyasu et Oda Nobunaga, leur principal patron était Maeda Toshiie. Continuer la lecture de « Hon’ami Kōetsu : Le Léonard de Vinci Japonais »