Si vous voulez voir un match de sumo au Japon

sumo 1

Le sumo, souvent appelé Kokugi (国技), est un sport national. Il a lieu pendant deux semaines, à partir du deuxième dimanche des mois impairs (1 = janvier, 3 = mars, 5 = mai, 7 = juillet, 9 = septembre et 11 = novembre). Hatsu-basho (初場所), en janvier, Gogatsu Giryoshinsa-basho (五月技量審査場所), en mai, ainsi que aki-basho (秋場所), en septembre, ont lieu dans le Ryogoku Kokugikan (両国国技館) à Tokyo. Haru-basho (春場所), en mars, a lieu dans le Osakafuritsu Taiikukan (大阪府立体育館) à Osaka. Nagoya-basho (名古屋場所), en juillet, a lieu dans le Aichiken Taiikukan (愛知県体育館) à Nagoya. Le dernier, Kyushu-basho (九州場所), en novembre, a lieu dans le Fukuoka Kokusai Center (福岡国際センター) à Fukuoka. Voir aussi mes articles Sumo partie 1 et partie 2 pour plus de détails sur ce sport national.

Continuer la lecture de « Si vous voulez voir un match de sumo au Japon »

Shorinji kenpo

shorinji kenpo 1

Shorinji kenpo (少林寺拳法) est un art martial d’origine chinoise implanté au Japon. Il est moins connu des Français, mais compte 2000 écoles do-in (道院) au Japon. Il a été importé au Japon en 1947 par So Doshin (宗 道臣), maître d’arts martiaux et penseur japonais né à Okayama (岡山市) en 1911. Ayant appris en Mandchourie (滿洲), il ramena et diffusa cet art martial au Japon après la Seconde Guerre mondiale. Il fut considéré comme un entraînement des moines bouddhistes zen, le côté religeux permettant d’éviter les contrôles de cet art martial par le Quartier Général Américain. Dans ce contexte, le Shorinji kenpo est différent du Kung-fu Shaolin (少林功夫) ou du Shorinken (少林拳) chinois. Aujourd’hui, il est pratiqué aussi bien par de jeunes enfants que par des personnes âgées.

Continuer la lecture de « Shorinji kenpo »

Kyudo

kyudo 1

Le kyudo (弓道) est le tir à l’arc japonais. Bien que son utilité militaire a commencé à décliner au XVIème siècle avec l’apparition des fusils, il était souvent pratiqué par les bushi (samouraï), afin d’améliorer leur mental. Les deux grandes écoles connues sont Ogasawara-ryu (小笠原流) et Heki-ryu (日置流). Il reste aujourd’hui le yabusame (流鏑馬), tir à l’arc à cheval, et le kusajishi (草鹿), tir sur une cible en herbe, en forme de daim.

Continuer la lecture de « Kyudo »

Jujitsu

jujutsu 1

Le jujitsu (柔術) est un art martial qui ne dépend pas de la force physique. Il paraît difficile pour ceux qui n’ont pas de force de l’emporter sur ceux qui en ont, pourtant, avec cet art martial, c’est possible. L’entraînement ne vise donc pas à développer sa force physique, mais sa technique en apprenant des kata (型).

Continuer la lecture de « Jujitsu »

Iaido

iaido 1

Cette technique consiste à sortir son katana en position assise pour attaquer rapidement. L’entraînement nécessite un haut niveau spirituel, physique et technique, d’autant plus qu’on utilise un shinken, c’est-à-dire un vrai katana. Cet art martial est apprécié comme patrimoine spirituel laissé par les sabreurs d’autrefois.

Continuer la lecture de « Iaido »

Abeno-Harukas : une structure antisismique moderne

abeno harukas 1

Une tour Montparnasse japonaise ? Je vous présente aujourd’hui un grand immeuble qui n’aparaît sans doute encore pas dans les guides du tourisme français : Abeno-Harukas (Osaka). Cet immeuble, le plus haut du Japon les tours de Tokyo Sky Tree, Tokyo Tower, etc. mises à part, est sans doute l’architecture qui attire le plus l’attention et l’espoir des Osakiens d’aujourd’hui. Il sera inauguré le 7 mars 2014. La ville d’Osaka se rue en effet dans la course à la construction d’immeubles de grande hauteur (IGH). L’un d’eux, Abeno-Harukas, devrait montrer les meilleures normes antisismiques et mesures anti-gaspillage d’énergie.

Continuer la lecture de « Abeno-Harukas : une structure antisismique moderne »

Judo

judo 1

L’apprentissage du judo est obligatoire au lycée et on peut entendre le bruit des combats quand on marche près d’un lycée. Les compétitions ont lieu de temps en temps au Budo Center les samedi et dimanche. Je vous indique ici deux endroits où l’on peut assister à des cours.

Continuer la lecture de « Judo »

Kendo

kendo 1

Le kendo est un art martial traditionnel qui se pratique avec un sabre en bambou, shinai, tenu à deux mains. Si vous voulez voir un entraînement, je vous recommande le Budo Center (武道センター) de Kyoto (en face du Kyoto Handicraft Center. Prendre les bus 93, 201, 202, 203, 204 ou 206 et descendre à Kumano-jinja mae 熊野神社前). Il s’agit d’un grand établissement d’arts martiaux. Des compétitions ont souvent lieu le dimanche. Le butokuden (武徳殿), construit en 1899, est le sanctuaire du kendo.

Continuer la lecture de « Kendo »

Les Japonais, partie 5 : l’harmonie pour vivre

japonais partie 5 1 

« JSS, les jardins sont très beaux au Japon. En France, ils servent à embellir un site bâti, et ils sont généralement géométriques. Mais ici, les jardins sont d’abord conçus pour que les gens profitent de la nature, et les temples et les maisons sont construits autour. On peut y voir le vrai visage de la nature », m’a dit un touriste français dont je me suis occupé une fois.

  Continuer la lecture de « Les Japonais, partie 5 : l’harmonie pour vivre »

Les Japonais, partie 4 : prise de conscience après le tremblement de terre

japonais partie 4 1

Selon un sondage effectué en 2004 par la station de Kobe de la NHK, la seule chaîne publique de télévision au Japon, 60% des sinistrés sentaient que le souvenir et les leçons du tremblement de terre du 17 janvier 1995 avaient plus ou moins été oubliées par la société. A peine deux ans ont passé depuis le grand tremblement de terre du Tohoku, mais les sinistrés ont toujours cette même inquiétude.

Continuer la lecture de « Les Japonais, partie 4 : prise de conscience après le tremblement de terre »