Vieillissement de la population

vieillissement de la population 1

Le Japon est le pays où l’espérance de vie est la meilleure, avec 78 ans pour les hommes et 86 ans pour les femmes. Manger du washoku (repas japonais. N.B : la commission de l’UNESCO a recommandé au Japon d’inscrire le washoku en tant que patrimoine mondial immatériel), fumer peu, se lever et se coucher tôt, faire du sport, avoir un service médical à la pointe… Le vieillissement de la population a commencé au Japon en 1970, où les plus de 65 ans ont atteint 7%. Ce taux a atteint 14,5% en 1995, et cette tendance ne cesse de s’accroître, avec la baisse du taux de natalité. Selon l’autorité, le nombre de personnes de plus de 65 ans était de 26,4 millions en septembre 2006, soit 20,7% de la population (127,72 millions). Il devrait atteindre 26% en 2015, et 28,7% en 2025. Je cite ici des pistes de réflexion sur ce problème.

Continue reading “Vieillissement de la population”

La Péninsule de Shima – Meoto Iwa

 

Meoto Iwa (夫婦岩, le couple de rocher), sont des rochers sacrés situés dans la baie d’Ise, près du temple Futami Okitama (二見興玉神社). Les deux rochers, reliés par un shimenawa (注連縄, corde sacrée), représentent Izanagi (rocher de 9m avec un petit torii) et son épouse Izanami (rocher de 4m), dieux créateurs de l’archipel et parents d’Amaterasu, la déesse du soleil. La corde en paille de riz est remplacée chaque année par des prêtres, le 5 mai, le 5 septembre et le 25 décembre, au cours d’une cérémonie shinto accompagnée de tambours et de chants.

Continue reading “La Péninsule de Shima – Meoto Iwa”

Les plongeuses apnéistes

 

Au Japon, la plongée en apnée est traditionnelle. Elle est réservée aux femmes, les hommes s’occupant de la pêche en haute mer. Les plongeuses, appelées ama (海女, littéralement femme de la mer), pêchent une dizaine d’espèces de mollusques dont les ormeaux (アワビ, awabi) ainsi que des algues. Autrefois, elles pêchaient également les perles, mais celles-ci sont maintenant cultivées. Les ormeaux doivent avoir une coquille d’au moins 10,6cm pour pouvoir être récoltés, afin de protéger les populations.

Continue reading “Les plongeuses apnéistes”

L’empereur du Japon

Le 23 décembre, on célèbre tennou tanjoubi (天皇誕生日), c’est-à-dire l’anniversaire de l’actuel empereur du Japon, Akihito. Au Japon, il est désigné par Sa Majesté l’Empereur (天皇陛下, tennō heika). Le Japon est une monarchie constitutionnelle. L’emblème de la maison impériale est le chrysanthème. Le rôle de l’empereur est défini par la Constitution de 1946 : il est le symbole de l’État et de l’unité du peuple japonais mais n’a pas de rôle dans le gouvernement.

  Continue reading “L’empereur du Japon”

Momotarō

 

 

 

 

 

 

 

Il était une fois, un vieil homme et une vieille femme qui vivaient dans un village, au bord d’une rivière. Un jour, alors que la vieille femme faisait la lessive sur la rive, elle vit une énorme pêche flottant sur l’eau.

  Continue reading “Momotarō”

Festival d’Arashiyama (Kōyō) à Arashiyama (le deuxième dimanche de novembre)

Le festival a lieu chaque année, à la mi-novembre, sur la rivière Hozu qui traverse Arashiyama. Des personnes en costumes traditionnels jouent de la musique (taiko, koto, shamisen), chantent ou bien dansent avec des éventails, des ombrelles ou des soucoupes, sur des embarcations. Celles-ci sont dirigées par des barreurs et tournent sur la rivière, en amont de l’île de Saganakanoshimacho.

Sur la rive, quelques privilégiés assistent à une cérémonie du thé en présence d’une geiko. Une représentation de théâtre kyōgen est également donnée.

 

Pour vous y rendre, Kyoto City Bus n°11 ou 93, descendre à Arashiyama, Kyoto City Bus n°28, descendre à Arashiyama Koen ou bien ligne Hankyu, station Arashiyama.

 

Cérémonie : gratuite

Itinéraire original : virée dans Gion et les ruelles de Higashiyama

Situé à l’extrémité est de la rue Shijo (四条通り), Gion est un des plus fameux quartiers traditionnels où les voyageurs japonais et étrangers s’affairent. Toutefois, quelques pas de plus, et vous découvrirez des ruelles tranquilles et le quotidien des kyotoïtes. De petits monuments religieux et de tradition populaire agrémentent ce parcours particulier et mystérieux. S’inspirant de fables, de personnages historiques ou de mythes de yôkai (妖怪, esprits malins), l’ancienne capitale compte de nombreux contes oraux, superstitions et parfois, drames amoureux. Cet itinéraire accroîtra sans nul doute votre intérêt pour Kyoto.

Continue reading “Itinéraire original : virée dans Gion et les ruelles de Higashiyama”

Le temple Rokudo-Chinnoji

Autrefois, de nombreux cercueils de défunts passaient devant le temple Rokudo-Chinnoji (六道珍皇寺) situé sur le chemin reliant le centre-ville et Toribeno (鳥辺野), au sud du temple Kiyomizu, où se déroulaient les obsèques. Les gens disaient que le puits du temple menait au royaume des ombres et à Enma (閻魔), dieu de l’enfer qui juge le bien et le mal. Les rumeurs prétendent qu’au IXème siècle, Ono-no-Takamura (小野篁), poète spirituel et érudit, travaillait le jour à la cour de l’Empereur Saga (嵯峨天皇) et la nuit pour Enma.

Continue reading “Le temple Rokudo-Chinnoji”