L’été à Kyoto

L’été à Kyoto est peut-être la saison la moins populaire, car il fait très chaud et humide, il y a des moustiques et des cigales extrêmement bruyantes. Cependant, l’été apporte beaucoup de célébrations et de festivals locaux passionnants qui constitue un moment idéal pour s’immerger complètement dans la culture japonaise et en apprendre davantage sur son patrimoine historique.

Ne manquez pas Aoi Matsuri qui est l’un des trois festivals les plus célèbres de Kyoto et qui se tient chaque année le 15 mai. Organisé depuis le 7ème siècle, c’est un festival de deux sanctuaires Kamo au nord de la ville, Sanctuaire Shimogamo et sanctuaire Kamigamo. Son défilé principal présente 500 personnes vêtues de costumes japonais historiques de la période Heian. Le défilé commence au palais impérial pour arriver au sanctuaire de Shimogamo où les participants se joignent à une cérémonie. La procession part ensuite pour le sanctuaire de Kamigamo.

Le festival de Gion organisé par le sanctuaire de Yasaka est peut-être le festival d’été le plus important de Kyoto. Fondée il y a 1 100 ans, il dure tout le mois de juillet et se termine par une grande procession d’énormes chars, le Yamaboko Junkō, les 17 et 24 juillet.

Août apporte Kyo No Tanabata. Selon la légende, Orihime et Hikoboshi étaient éperdument amoureux et négligeaient leurs devoirs. Le père d’Orihime a puni le couple en bannissant Hikoboshi de l’autre côté de la rivière des Cieux (représentée par la Voie lactée). Orihime est tombée dans le désespoir à cause de la perte de son amour et finalement, son père a cédé et a permis aux deux de se rencontrer une fois par an, le septième jour du septième mois. Ce jour est maintenant marqué comme Tanabata et les Japonais le célèbrent en écrivant leurs souhaits sur des bandes de papier et en les attachant sur des branches de bambou. Des illuminations magiques et des projections d’art sont présentées principalement sur les rivières Hori-kawa et Kamo-gawa dans le plus pur style de Kyoto, créant une ambiance magique permettant aux visiteurs de profiter de la saison estivale pendant les soirées fraîches.

Pour éviter la chaleur étouffante du soleil estival, les habitants cherchent souvent un répit dans les montagnes environnantes de Kibune. De mai à la mi-septembre, cette petite ville attire les visiteurs désireux de s’adonner à l’une des meilleures traditions estivales du Japon: le kawadoko. Originaire de la période Edo, kawadoko se traduit par «le sol de la rivière» et désigne la restauration sur le patio prolongé au-dessus de la rivière. Les visiteurs sont invités à s’asseoir sur les plateformes en tatami construites à quelques centimètres au-dessus de la rivière. Une version plus moderne du restaurant kawadoko est située au cœur de Kyoto, le long de la rivière Kamo. Presque tous les restaurants sur la rivière ont aménagé des terrasse uniquement pendant cette période de Mai à fin Septembre.

Visiter les forêts luxuriantes d’Arashiyama est toujours une bonne idée, mais encore plus pendant les chaudes journées d’été. Après une promenade matinale dans la forêt de bambous, allez dans les temples environnants et certains jardins de mousse isolés. Une fois que vous avez terminé, vous pouvez vous rendre à la rivière et faire une promenade en bateau.

Le théâtre de Kyoto Minamiza, célèbre pour Kabuki, ouvre après deux ans de fermeture

Le théâtre Minamiza de Kyoto, réputé pour le kabuki, a ouvert ses portes après environ deux ans et neuf mois durant lesquels il a été renforcé contre les tremblements de terre.

Le théâtre de Shijogawara, à l’origine du Kabuki, a une histoire qui remonte à 400 ans. Le bâtiment actuel, avec son design extérieur traditionnel de style Momoyama, a été achevé en 1929. Il était fermé depuis février 2016 pour une rénovation majeure.

Bien que l’apparence extérieure ait été conservée, l’équipement du théâtre a été mis à jour. Des sièges d’audience amovibles ont également été récemment installés au premier étage afin que le plancher de la scène puisse être agrandi.

La première production “kaomise” de la saison durera deux mois, célébrant le renouveau du bâtiment. Le programme et les acteurs changeront tous les mois.

Matsumoto Koshiro et son fils Ichikawa Somegoro figurent parmi les acteurs du programme “Renjishi” de novembre, représentant un lion dressant son lionceau.

Le théâtre de Minamiza a été désigné par l’État comme un bien culturel tangible en 1996, selon l’opérateur Shochiku.

Jidai Matsuri à Kyoto

Le Jidai Matsuri du 22 octobre est le défilé d’une reconstitution historique de procession impériale de la période de Heian à Kyoto.

Le festival a débuté en 1895 pour célébrer le passé glorieux de Kyoto après avoir perdu son statut de capitale du Japon pour Tokyo en 1868.

Il commémore la fondation de Kyoto en tant que capitale en 794 par l’empereur Kammu.

C’est un défilé de plus de 2000 personnes bénévoles en costumes de l’ère Heian allant du palais impérial de Kyoto au sanctuaire Heian. Le parcours est de 4,6 kilomètres et le défilé dure 5 heures.

Le défilé commence avec des samouraïs sur des chevaux et d’autres personnalités militaires et se poursuit avec des femmes de la cour impériale et Mikoshi portant les Kami de l’empereur Kammu et de l’empereur Komei.

Certaines des femmes dans le défilé sont de veritables Geisha, Maiko et Shikomi. Elles sont vêtus de Junihitoe, un type de kimono élégant et très complexe qui compte parmi les vêtements les plus chers jamais créés.

Vous pouvez vraiment apprécier le Jidai Matsuri si vous êtes intéressé par l’histoire japonaise. Les costumes, la musique et le symbolisme de l’événement sont très authentiques et vous pourrez même avoir le sentiment d’avoir voyagé dans le temps ! Dépaysement garantie ! Continuer la lecture de « Jidai Matsuri à Kyoto »

Qu’est-ce que le Chimaki de Gion Matsuri ?

Chimaki indique généralement des boulettes de riz enveloppées dans des feuilles de bambou. Cependant, pendant le Festival de gion, le Chimaki est sans boulette est également disponible comme sorte de talisman contre le mal et les maladies.

Chimaki de Gion Matsuri
Chimaki de Gion Matsuri

A kyoto Il est de coutume de le mettre à l’entrée de sa maison car le Chimaki de Gion protége des mauvais esprits jusqu’au prochain Festival de Gion Matsuri.

C’est un porte bonheur, accroché au-dessus de la porte, les Chimaki de Gion apportent la chance, la prospérité et la vie longue et saine… Continuer la lecture de « Qu’est-ce que le Chimaki de Gion Matsuri ? »

Festival Gion Matsuri Kyoto 2018

Juillet est un mois spécial pour les Kyotoites. Après un mois de pluie durable en juin, le centre-ville de Kyoto change totalement d’atmosphère le mois suivant.

Char Gion Matsur 2018
Char Gion Matsur 2018

Les gens prennent conscience que le Festival de gion, le grand événement annuel en été, connu familièrement comme «gion-San» par les anciens va bientôt arrivé en entendant une semaine avant la musique distinctive et en voyant les préparatifs ainsi que le montage de chars liés au Festival dans le centre vile.

Gion Festival (祇園祭/Gion Matsuri) est non seulement connu comme l’un des trois plus grands festivals à Kyoto, mais aussi l’un des festivals les plus typiques au Japon.

Chaque année, plus d’un million de visiteurs viennent voir ce festival populaire, inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Ce festival a pris naissance en tant que cérémonie religieuse pour apaiser les dieux lors d’une flambée de peste en 869. Continuer la lecture de « Festival Gion Matsuri Kyoto 2018 »

13 000 feux d’artifice illuminerons le ciel de Kyoto le 30 mai

Dans l’hippodrome de Kyoto le 30 mai, il y aura un spectacle pyrotechnique de 13 000 feux d’artifice qui éclaireront le ciel dans la nuit.

Le Kyoto Geijutsu Hanabi (Kyoto artistique feux d’artifice) 2018 sera le premier événement de grande envergure en 13 ans dans l’ancienne capitale.

Environ 30 “shakudama” Big shells d’un diamètre d’environ 300 mètres exploserons dans le ciel avec d’autres feux d’artifice pendant environ une heure en synchronisation avec la musique.

«Nous voulons en faire une caractéristique de Kyoto», a déclaré l’ancien président de FM-Kyoto Inc. et chef du Comité organisateur.

Les organisateurs ont proposé le projet à l’opérateur de l’hippodrome parce que l’hippodrome de Fushimi Ward est facilement accessible d’Osaka et peut tenir un grand nombre de spectateurs. Continuer la lecture de « 13 000 feux d’artifice illuminerons le ciel de Kyoto le 30 mai »

Les Navires Noirs

Les navires noirs ou vaisseaux noirs (黒船, kurofune) sont le nom donné aux bateaux à vapeur américains par les Japonais au XIXe siècle.

Ce nom désigne d’ordinaire la flotte du commodore américain Matthew Perry, composée de quatre canonnières (le Mississippi, le Plymouth, le Saratoga et le Susquehanna), qui accosta au port d’Uraga le 8 juillet 1853. Continuer la lecture de « Les Navires Noirs »

Gion Matsuri Kyoto 2016

Gion-Matsuri

Le festival est l’un des trois plus grands du Japon et se fait sous l’égide du sanctuaire Yasaka-Jinja.

Connu à travers tout le Japon pour sa très longue histoire, sa richesse et sa taille ce festival a commencé environ 1100 ans auparavant.

Pendant qu’une épidémie sévissait sur Kyoto, les habitants priaient pour faire cesser cette épidémie et ils décidèrent de construire 66 Chars correspondant au nombre de régions que comptait alors le Japon en ce temps.
Le point culminant du festival est la grande procession Yama Hoko Junko du 17 juillet 2016 avec ces 33 chars qui traversent la ville.

Cependant, pendant une semaine avant vous pouvez voir la construction de ces chars en bois dans le centre de la ville, c’est vraiment très enrichissent à voir.

Ils sont montés et démonté chaque années puis stocké pendant un an.

Les chars sont souvent richement décorés de tapisseries et draperies, Il n y a pas un seul clou, tout est attaché par des systèmes très astucieux ainsi qu’avec des cordages très ingénieux et ancestraux…

Depuis l’année dernière, il y a deux processions :

Le 17 juillet la procession du festival d’ouverture :  Saki Matsuri
Départ 9h00 de Shijo Karasuma → Kawaramachi → Oike

Plan de Gion-Matsuri 17 juillet-2016

Le 24 juillet la procession du festival de fermeture :  Ato Matsuri
Depart 9h30 Karasuma Oije → Kawaramachi → Shijo

Plan de Gion Matsuri 24 juillet 2016

Le 15 et le 16 juillet, la rue de Shijo entre le sanctuaire Yasaka et Horikawa est pietonne. Une partie du centre ou se trouve les chars est aussi piéton avec des stands.

Parasophia le festival international de culture contemporaine à Kyoto

parasophia-entree
Le festival international de culture contemporaine Parasophia

Le festival international de culture contemporaine Parasophia est le premier évènement d’art contemporain de grande ampleur à Kyoto. A partir du 7 mars le festival se déroule dans différents lieux de la ville avec différentes expositions et rencontres. Environ 40 artistes venus du monde entier participent à l’exposition pendant deux mois au Musée de Kyoto Municipal d’Art, le Musée de Kyoto et d’autres endroits à travers Kyoto.

Parasophia : Kyoto International Festival of Contemporary Culture 2015
Dates : 7 mars au 10 mai 2015
Lieux : Kyoto Municipal Museum of Art, The Museum of Kyoto, Kyoto Art Center, Horikawa Housing Complex, Kamo River Delta, différents lieux aux alentours du croisement entre les rues de Kawaramachi et Shiokojki, Books Ogaki Karasuma Sanjo…

Pour plus d’informations : Site officiel du festival international de culture contemporaine Parasophia

parasophia
Le festival international de culture contemporaine Parasophia