Gion brule à Kyoto

Un incendie s’est déclaré lundi 8 juillet 2019 dans un restaurant japonais du quartier touristique de Kyoto à Gion, engloutissant plusieurs maisons voisines, a annoncé la police.

L’incendie s’est produit vers 21h15 dans un restaurant situé dans la rue principale du quartier des geisha de Gion, où se trouvent de nombreuses maisons de marchands japonais traditionnelles en bois.

Cinq maisons traditionnelles Japonaise sont parties en fumé…..

On remarque que les 3 gros feux en moins de un an étaient tous dans le quartier historique le plus cher de Kyoto et bien sûr du Japon…..

Hard Rock Cafe…à Kyoto Land

Si quelqu’un avait un doute sur le fait que Kyoto est devenu un vaste parc touristique surnommé Kyoto Land par les Japonais qui boycottent la ville. . . en voici la preuve avec l’ouverture d’un Hard rock café dans une vielle maison traditionnelle (machiya).  Vive la culture Japonaise !

Les maisons de ville en bois Machiya disparaissent de Kyoto

Kyomachiya Kyoto

Les maisons de ville japonaise traditionnelle, sont systématiquement démolie.

Alors que beaucoup de gens déplorent la perte des Geisha et des Maiko à Kyoto, ce sont aussi les Kyomachiya, les ryokan où les artisans et les marchands vivaient et travaillaient dans la ville qui disparaissent aujourd’hui dans un rythme le plus en plus rapide.

Au cours des dernières années, les Kyomachiya ont été systématiquement démolis dans toute la ville. De nombreuses maisons de ville se sont transformées en maison presque à 100 % made in china et plastique ou bien en immeuble de médiocre qualité.

Une enquête menée en 1998 par la ville de Kyoto montre qu’il ne reste qu’environ 28 000 maisons en bois traditionnelles (sur des centaines de milliers après la Seconde Guerre mondiale), et environ 500 autres sont détruites chaque année. Entre 1993 et ​​2003, plus de 13% des kyomachiya ont été détruits. En faites les maisons n’ont pas étaient détruite pendant la guerre puisque Kyoto n’a pas était touché mais en réalité se sont les Japonais eux même qui les détruises sous le couvert de l’industrialisation à marche forcée du Pays.

Continuer la lecture de « Les maisons de ville en bois Machiya disparaissent de Kyoto »

Encore une maison traditionnelle détruite

La photo du jour : Encore une maison traditionnelle détruite pour faire un hôtel cheap pour une clientèle encore plus cheap…

C’est désespérant de voir le patrimoine partir en fumé ….. Mais c’est ainsi que dans moins de 5 ans il ne restera plus que 10% à 15 % de maisons traditionnelles dans Kyoto.

Les habitants de Kyoto en ont assez des touristes mal élevés et leurs photos

Les habitants de Kyoto affirment que le comportement des touristes s’est aggravé. Aujourd’hui, la beauté des paysages et la vie quotidienne sont gâchées par des randonneurs à moitié nus, des voyageurs qui s’assoie dans la rue et mangent en laissant leur déchets, des touristes qui font des séances de prise de vue prolongées…

Même les agences de photographies ont reconnu les problèmes créés par leurs clients dans l’ancienne capitale, dont certaines quartier grouillent de touristes en permanence.

En septembre, le comité de préservation des paysages de Gion-Shinbashi, dans le quartier de Higashiyama à Kyoto, a signé un mémorandum avec 36 agences de photographies demandant aux touristes d’améliorer leurs comportements.

Ce quartier est une zone de préservation de bâtiments historiques désignée par le gouvernement depuis 1976, est particulièrement populaire parmi les couples qui souhaitent prendre des photos de mariage avant leurs cérémonies de mariage.

Selon le comité, composé de résidents et de commerçants, les visiteurs empiéteraient sur le terrain de résidences privées et casseraient des branches de cerisiers pour leurs photos ou pour leurs souvenirs.

Certains font souffler des bulles de savon pour obtenir des effets photographiques, se promènent dans des robes étriquées sur des routes pavées traditionnelles et s’assoient sur le parapet du pont pour des poses éclatantes. Continuer la lecture de « Les habitants de Kyoto en ont assez des touristes mal élevés et leurs photos »

Le Typhon Trami traverse tout le Japon

Que faire pendant le typhon ?

Ne pas sortir en raison des pluies violentes et des vents violents ainsi que les rafales qui peuvent décrocher des tuiles ou autres objets.

Avoir des bouteilles d’eau et un peu de nourriture au cas où…

En général les transports en commun sont très réduits voir fermés, les avions annulés ainsi que les trains à grande vitesse.

Le très violent typhon Trami se dirige vers le Japon

Un typhon important et très fort se dirige vers le Japon le vendredi 28 septembre. L’agence météorologique a prévenu que la tempête allait frapper le pays pendant le week-end, provoquant des vents violents et des pluies torrentielles.

Avec des rafales de 162 km / h maximum près de son centre, Le typhon Trami s’est déplacé lentement dans le Pacifique en direction des îles du sud du Japon.

Il est prévu qu’il traverse le Japon à grande vitesse, aussi “nous exhortons les gens à être vigilants” dans les prochains jours, a déclaré à l’AFP Sakiko Nishioka de l’agence météorologique.

“Veuillez être en alerte maximum contre les vents violents, les grosses vagues et les fortes précipitations”

Les deux principales compagnies aériennes japonaises, JAL et ANA, ont déjà commencé à annuler certains vols intérieurs.

Si la prévision se maintient, ce sera le dernier d’une série d’événements naturels extrêmes qui a frappé le Japon.

Les parties occidentales du Japon se remettent doucement du typhon le plus puissant qui ait frappé le pays en un quart de siècle, faisant 11 morts et provoquant la fermeture du principal aéroport d’Osaka (KIX) début septembre.

Des pluies record et mortelles ont également frappé l’ouest du Japon plus tôt cette année et le pays a traversé l’un des étés les plus chauds jamais enregistrés.

En septembre également, un séisme d’une magnitude de 6,6 a secoué l’île d’Hokkaido, au nord du pays, provoquant des glissements de terrain et faisant plus de 40 morts.

Les compagnies aériennes et les compagnies de fret ont repris partiellement leurs opérations à KIX

Les compagnies aériennes et les compagnies de fret ont repris partiellement leurs opérations à l’aéroport international de Kansai deux semaines après que le typhon Jebi ait endommagé le centre névralgique de la chaîne d’approvisionnement.

La restauration des opérations de fret a pris plus de temps que celle des vols de passagers en raison des dommages plus importants dans la zone de cargaison.

Les entreprises font la course pour relancer toutes les opérations de fret afin de minimiser l’impact économique causé par la perte de la plateforme logistique stratégique.

En 2017, l’aéroport international de Kansai a traité plus de 850 000 tonnes de fret, dont 95% à l’international.

Korean Air Lines a lancé des vols une fois par jour à l’aéroport mercredi après-midi, transportant des composants électroniques, des vêtements et d’autres articles. Continuer la lecture de « Les compagnies aériennes et les compagnies de fret ont repris partiellement leurs opérations à KIX »

Tremblement de terre puissant sur l’île japonaise du Nord de Hokkaido

Le séisme de magnitude 6,6 a frappé près de la ville de Chitose sur l’île de Hokkaido, à environ 3,08 heures heure locale jeudi matin, déclenchant des glissements de terrain, la fermeture d’un aéroport et une coupure de courant générale. Il a fait au moins neuf morts et une trentaine de personnes sont portées disparues.

Des militaires des Forces d’autodéfense sont arrivés sur place pour participer aux opérations de sauvetage: 25.000 hommes au total sont attendus. «Nous allons faire tous nos efforts pour sauver les vies», a déclaré le Premier ministre Shinzo Abe suite à une réunion de crise.

Le Japon est situé à la jonction de quatre plaques tectoniques et subit chaque année quelque 20% des séismes les plus forts recensés sur Terre.

L’aéroport d’Osaka inondé par le Typhon Jebi

L’aéroport international de Kansai a été forcé de fermer, frappé par le typhon le plus fort depuis 25 ans ce mardi.

Plans d’évacuation pour près de 300 000 personnes ordonnées par le gouvernement.

Des images et des vidéos de l’aéroport ont montré que la piste était complètement submergée par l’eau.

Le ministère des transports a déclaré que l’aéroport a fermé toutes ses pistes à midi et fermé toute ses installations à 15h en raison d’inondations majeures. La piste de l’aéroport et le sous-sol d’un terminal ont été inondés.

Pendant ce temps, un pétrolier s’est écrasé dans le seul pont reliant l’île ou se situe l’aéroport avec le continent.

Le typhon a d’abord touché la terre sur l’île du sud-ouest du Japon de Shikoku, puis à nouveau près de Kobe et Kyoto dans le Honshu.

Plus de 700 vols ont été annulés, selon les médias japonais. Les services de trains à grande vitesse ont été suspendus de Tokyo-ouest à Hiroshima.

La capitale Tokyo n’est pas touché, quelques bourrasques intermittentes.

Il semble que le climat se dérègle plus vite que prévu… il serait temps que chacun à notre petit niveau pense un peu écologie ?