45 ans de réparations achevées enfin pour les 1001 statues au Sanjusangendo

Des travaux de préservation et de réparation ont été achevés sur les 1 001 statues de bodhisattva Kannon à 1 000 bras au Sanjusangendo de Kyoto.

Il a fallu 45 ans pour réparer les statues bouddhistes désignées comme biens culturels importants et chacune a été sortie de la salle à tour de rôle.

“Quand il fait beau et que les rayons du soleil arrivent, ils sont plus beaux” a déclaré Seiko Tabuchi, un haut responsable de Myohoin, le temple qui gère le Sanjusangendo. La luminosité est “complètement différente” d’avant le début des travaux de réparation.Le travail de préservation et de réparation a commencé en 1973, en utilisant le programme de subventions de l’Agence des affaires culturelles pour ces propriétés et trésors nationaux. Chaque année, entre 15 et 30 statues ont été révisées, mais environ 40 par année ont été réparées à partir de 2013.

Le travail consistait principalement à nettoyer la poussière et empêcher les feuilles d’or de se décoller des reliques, dont les plus anciennes datent des dernières années de la période Heian (794 à 1185).

Le cout est 920 millions de yens pour réparer les 1001 statues.

Sanjusangendo est un lieu exceptionnel avec toute ses statues différentes à la suite, c’est aussi la plus longue bâtisse en bois du Japon. A visiter et surtout si il pleut… c’est couvert!