Les japonais qui nettoient Paris !

Paris est sale ! C’est ce que 90% des touristes pensent quand ils viennent dans la capitale !! Aie! Aie!

Pourtant il y a des poubelles partout, une armada de fonctionnaire de la ville de Paris dédié à cette tâche. D’ailleurs ou sont-ils ?

Paris, la poubelle ville du monde.
Paris, la poubelle ville du monde ?

En revanche vous avez peut-être vu des Japonais nettoyant Paris, voir la place de l’Opéra le 20 mars 2016 dernier? Cette belle action écologique n’était pas dû au hasard, l’opération a été lancé par l‘association japonaise Green Bird.

Green Bird - Opération de nettoyage au Trocadero
Green Bird – Opération de nettoyage au Trocadero

Green Bird (グリーンバード, Gurīn bādo) a été créée à Tokyo en 2003, elle rassemble des volontaires qui se sont donné, dans un premier temps, l’objectif de nettoyer les rues de leur ville.
L’idée est simple : « nettoyer une ville c’est nettoyer les cœurs et les esprits des gens. »
Leur devise est: « Garder propre, garder vert, nous sommes les oiseaux verts« .
Leur but: éveiller les consciences à plus de respect pour notre environnement et nos cités.

Au vu du grand succès de l’association dans tous le Japon, les Oiseaux Verts se sont lancé dans le nettoyage des plus grandes villes du monde entier.

Concernant la France, c’est notre belle capitale qui est nettoyée par l’association depuis 2007.

Paris en a bien besoin, les Touristes du monde entier se plaignent de l’image indécrottable de la ville où la propreté devient inexistante, ce qui les empêchent de profiter des monuments et autres magnifiques paysages que devrait offrir la ville.
C’est donc depuis 2007, que l’association se rassemble une fois par mois pour nettoyer les quartiers de Paris. Un travail bénévole réalisé à la main à l’aide de sacs et de pinces.

«Keep clean. Keep Green» !
«Keep clean. Keep Green» !

Continuer la lecture de « Les japonais qui nettoient Paris ! »

Les Robots !

La Photo du jour : Les robots ? Même pas peur ! A Kyoto dans un grand centre commercial

Golden Week

La Golden Week, une semaine très spécial pour tous les Japonais. Ils sont rarement en vacance comme chacun sait mais cette semaine là… c’est la semaine !

Selon JTB (agence de voyage japonaise) entre le 29 avril et le 8 mai ce ne seront pas moins de 23,9 Millions de touristes qui voyageront pour une nuit ou plus au sein de l’archipel nippon, une progression de 0.3% par rapport à la même période l’année précédente.

Golden Week la foule
Golden Week la foule à Kiyomizu-dera – Kyoto

Il y a quatre jours fériés très rapprochés pour la « Golden Week » ゴールデンウィーク

29 avril : Anniversaire de l’ère Showa 1926-1989 (昭和の日 showa no hi)

3 mai : Commémoration de la Constitution (憲法記念日, kenpou kinenbi)

4 mai : Jour de la Nature (緑の日, midori no hi)

5 mai : Jour des enfants (子供の日, kodomo no hi)

Cette année 2016 le 29 Avril tombant un vendredi, cela pourrait laisser l’opportunité au japonais de s’octroyer 10 jours de congés consécutifs. C’est un des rares véritables moments de vacances comme pour le début d’année avec les vacances du Nouvel An.

Continuer la lecture de « Golden Week »

Yuka les terrasses de Kyoto

Après la guerre durant l’ère Edo, Hideyoshi Toyotomi (豊臣秀吉, deuxième des trois unificateurs du Japon durant la période Sengoku), suite à la construction du pont de Gojo, les bords de la rivière Kamogawa se retrouvent bondés; elles deviennent le lieu de tous les divertissements.

Spectacles et autres marchands ambulants encombrent la berge. Avec l’aide de riches marchands, ils établirent des places pour les spectateurs et construisirent des maisons de thés.

C’est ici que l’ont installent les premières plateformes sur le cours de la rivière, appelées en ce temps là Nōryōyuka 納涼床 (que l’ont peut traduire grossièrement par « le plancher qui permet de profiter de la fraicheur du soir ») et que l’ont nomment aujourd’hui plus simplement Yuka 床.

Shijo Kawahara - Edo
Shijo Kawahara – Edo

Ensuite durant l’ère Meiji, ils décident alors de fixer les Yuka sur les 2 rives de Kamogawa lors des mois de Juillet et Aout. Ils construisirent également des Yuka sur de hauts pilotis sous le pont de Sanjo qui ressemblent à des Shōgi 床机.

Photo Yuka Shogi sous le pont Sanjo avec 4 Geisha
Photo Yuka Shogi sous le pont Sanjo avec 4 Geisha

En 1894 commence l’excavation d’un canal le long de Kamogawa pour lutter contre les inondations, puis en 1915 pour pouvoir agrandir la Gare Est Keihan ils suppriment une grande partie des Yuka de la rive gauche (coté Est), le train passant en extérieur en ce temps là, le long de la rivière.

Continuer la lecture de « Yuka les terrasses de Kyoto »

Paysage fleuris à Kyoto

Les couleurs du Printemps à Kyoto
La Photo du Jour : Les couleurs du Printemps à Kyoto

Le printemps au japon est très souvent synonyme de Sakura, mais certains japonais ont la main verte. Ils prennent grand soin de leur plantations et de leur plantes.

Foyers, commerces et autres établissements se voient, à la période printanières, complétement transformés car en fleurs. Ce qui permet d’aborder un paysage aux couleurs fleuris partout dans Kyoto.

Séismes

Suite aux évènements tragiques de ses derniers jours, voici quelques informations sur les séismes au Japon.

Pourquoi la Terre tremble-t-elle toujours au Japon?
Pour caricaturer, on peut dire que le Japon est fait pour être sismique. Cet immense chapelet d’îles est en effet situé à la frontière de quatre grandes plaques tectoniques (voir schéma ci-dessous):

La frontière des quatre grandes plaques tectoniques

La plaque pacifique (en rose clair), la plaque nord-américaine (en violet), la plaque eurasienne (en vert) et la plaque philippine (en rose vif).

La plaque pacifique, qui se déplace rapidement vers l’ouest (à plus de 8 cm par an), s’enfonce sous les autres: on appelle cela une subduction. Les zones de subduction se traduisent par les séismes les plus violents qui soient, mais aussi par un volcanisme intense. L’archipel nippon se situe d’ailleurs sur la Ceinture de feu du Pacifique, un immense arc de plus de 450 volcans qui fait tout le tour du Pacifique, de la Patagonie à l’Alaska et du Kamtchatka à la Nouvelle-Zélande.

Ces plaques sont à l’origine de différentes fosses : la fosse des Kouriles et celle du Japon, la fosse d’Izu-Ogasawara, la fosse de Sagami, la fosse de Nankai, la fosse de Ryukyu et la fosse d’Okinawa.

En conséquence plusieurs jonctions triples se trouvent sur le territoire japonais.

Lignes tectoniques du JaponOn observe ainsi plusieurs failles, notamment :
-la ligne tectonique médiane du Japon traversant le pays du centre-est de Honshū au sud-ouest de Kyūshū via Shikoku,
-la ligne tectonique Butsuzō, plus au sud, qui lui est globalement parallèle,
-la ligne tectonique Itoigawa-Shizuoka, qui traverse le Chūbu de la mer du Japon à la côte Pacifique,
-les lignes tectoniques de Kashiwazaki–Chiba et de Shibata-Koide, à l’est de la précédente,
-celles de Tanakura et de Hatagawa traversant le Tōhoku du nord au sud.

On peut diviser l’arc japonais en quatre zones principales selon ces failles :

-À l’ouest de la faille d’Itoigawa-Shizuoka
-La dépression fossa magna (フォッサマグナ, fossa maguna) entre les failles d’Itoigawa-Shizuoka et de Kashiwazaki–Chiba/Shibata-Koide est une dislocation qui marque la zone de contact des arcs sud-ouest et nord-est. Deux des plus vastes plaines du pays, celles du Kantō et de Niigata se situent au pied de cette grande dislocation, respectivement au sud et au nord. Sur la côte orientale se dressent de nombreux volcans, dont le mont Fuji et le mont Asama.
-Au nord-est, on distingue deux lignes tectoniques courant depuis le nord du Kantō. Elles se rencontrent en formant un angle ouvert dans la plaine de Sendai.
-Enfin, Hokkaidō est une zone formée principalement de sédiments tertiaires et de deux axes montagneux, l’un amorçant Sakhaline, et l’autre axe surtout volcanique amorce les Kouriles. Leur intersection est recouverte d’une énorme calotte volcanique nommé Daisetsu-zan.

Continuer la lecture de « Séismes »

Shinkansen

Le Shinkansen (新幹線) est le système de train à grande vitesse en service au Japon. L’utilisation d’un ensemble de lignes réservées et les techniques employées ont fait du Shinkansen un précurseur et du Japon le pionnier de la grande vitesse ferroviaire lors de sa mise en service en 1964.

Les rames du Shinkansen sont aujourd’hui mondialement reconnues pour leur confort, leur fiabilité et leur sécurité, ainsi que pour leur gestion des plus rigoureuses: prestations de services impeccable (de la Vendeuse de boissons et confiseries, jusqu’au Contrôleur de billet), le respect et de la propreté (clients et personnels confondus).

Vente de boissons et confiseries pendant le trajet.
Vente de boissons et confiseries pendant le trajet.

Concernant le trafic il est à noter que pour un trajet Osaka (大阪)-Tokyo(東京), un Shinkansen est au départ de la gare toutes les 10 minutes.

Outre l’intensité de son trafic, le Shinkansen se distingue aussi par :

-l’espace offert aux voyageurs, avec une largeur intérieure de 3,21 m, l’orientation des fauteuils dans le sens de la marche par pivotation automatique au terminus des trajets (orientation modifiable manuellement à la convenance du voyageur) et, quelle que soit la classe, d’un grand confort (espace pour les jambes, commodités);

L'intérieur vaste d'un Shinkansen.
L’intérieur vaste d’un Shinkansen.

-sa grande ponctualité : en 2003, le retard moyen à l’arrivée, par rapport à l’horaire, se chiffrait à soit 6 secondes. Cette moyenne inclut toutes les causes de défaillances techniques, mécaniques ou humaines, sur un ensemble de 160 000 personnes sur le réseau.

Continuer la lecture de « Shinkansen »

Uji

Uji (宇治市, Uji-shi) est une ville du Japon située au sud de Kyoto dans la préfecture de Kyoto. En 2010, Uji a une population estimée à 189 526 habitants, ce qui en fait la plus grande ville de la préfecture, après la ville de Kyōto.

Uji

La ville se trouve sur la rivière Uji (Ujigawa), qui prend sa source dans le lac Biwa. Située entre les deux anciennes capitales de Nara (奈良) et Kyōto (京都), et étant une des plus anciennes villes du Japon, ses racines vont presque aussi profond dans l’histoire du Japon que celles de ses deux illustres voisines.

Uji a été le théâtre de nombreuses célèbres histoires anciennes ; rare exemple d’une ville japonaise historique dont le développement moderne n’a pas perturbé la beauté traditionnelle de la ville. Il y a des magasins qui sont ouverts depuis des centaines d’années. La ville est également célèbre pour son thé vert (Matcha, Bancha, Sencha ou Gyokurô)

Thé vert - Matcha

Continuer la lecture de « Uji »

Kyoto

Kyoto ou Kyōto
Kyoto ou Kyōto

Kyoto ou Kyōto signifie en Japonais littéralement «ville capitale» est situé dans la région du Kansai au centre du Honshū, la ville est entourée par des montagnes.

Pendant plus de 11 siècles, Kyôto fut le centre du pouvoir au Japon.

De 794 à 1868 elle était la capitale impériale du Japon sous le nom de Heian-kyō (Capitale de la paix et de la tranquillité).

La ville a été développée selon le motif de grille sous le modèle de la tradition de géomancie chinoise.

A ce jour, elle est plus au moins le cœur culturel du Japon. Cette ville est devenue industrielle et moderne, il reste quand même environs 1600 temples bouddhistes et 400 sanctuaires shintoïstes avec des jardins absolument magnifiques.

Certains temples à Kyoto sont classés patrimoine mondial de l’UNESCO «Monuments historiques de l’ancienne Kyoto». Le tourisme constitue une importante part de l’économie de Kyoto.

Continuer la lecture de « Kyoto »