La Péninsule de Shima – Meoto Iwa

 

Meoto Iwa (夫婦岩, le couple de rocher), sont des rochers sacrés situés dans la baie d’Ise, près du temple Futami Okitama (二見興玉神社). Les deux rochers, reliés par un shimenawa (注連縄, corde sacrée), représentent Izanagi (rocher de 9m avec un petit torii) et son épouse Izanami (rocher de 4m), dieux créateurs de l’archipel et parents d’Amaterasu, la déesse du soleil. La corde en paille de riz est remplacée chaque année par des prêtres, le 5 mai, le 5 septembre et le 25 décembre, au cours d’une cérémonie shinto accompagnée de tambours et de chants.

Continuer la lecture de « La Péninsule de Shima – Meoto Iwa »

La Péninsule de Shima – les temples d’Ise

 

Le temple shinto d’Ise (伊勢神宮, Ise jingu) est le plus important et le plus sacré du shintoïsme. Il consiste en un sanctuaire extérieur, gekū (外宮),dédié à Toyouke-Ōmikami, déesse de l’habillement, de la nourriture et du logement, et d’un sanctuaire intérieur, naikū (内宮), qui abrite la vénérée Amaterasu, déesse du soleil. Le sanctuaire d’Ise est un élément du patrimoine national du Japon.

  Continuer la lecture de « La Péninsule de Shima – les temples d’Ise »

Les plongeuses apnéistes

 

Au Japon, la plongée en apnée est traditionnelle. Elle est réservée aux femmes, les hommes s’occupant de la pêche en haute mer. Les plongeuses, appelées ama (海女, littéralement femme de la mer), pêchent une dizaine d’espèces de mollusques dont les ormeaux (アワビ, awabi) ainsi que des algues. Autrefois, elles pêchaient également les perles, mais celles-ci sont maintenant cultivées. Les ormeaux doivent avoir une coquille d’au moins 10,6cm pour pouvoir être récoltés, afin de protéger les populations.

Continuer la lecture de « Les plongeuses apnéistes »

Amaterasu

 

 

 

 

Amaterasu (天照) est la déesse shintoïste du Soleil et la reine des hautes plaines célestes (Takama no hara). Son nom est généralement suivi du qualificatif ōkami (大神) ou ōmikami (大御神), grande déesse. Elle est la plus honorée des kami. Elle serait l’ancêtre des empereurs japonais et aurait introduit la riziculture, la céréaliculture et la sériciculture ainsi que l’art du tissage au métier à tisser. Elle est représentée par un disque solaire sur le drapeau japonais (日の丸の旗, hinomaru no hata, drapeau au disque solaire). Elle apparaît dans le Kojiki (古事記, chronique des faits anciens) et le Nihon Shoki (日本書紀, annales du Japon). Elle est vénérée dans le temple shinto d’Ise.

  Continuer la lecture de « Amaterasu »